DAIWAILLE Nicole (B)

DAIWAILLE Nicole (B)

1957, Nandrin.

Depuis 1981, elle fréquente les ateliers du Cejiel à Liège.
Depuis 1984, elle fréquente les ateliers artistiques du Créahm Région Wallonne à Liège.
Acquisition dans la collection : 1992.

Nicole Daiwaille commence à pratiquer la peinture et le dessin au Cejiel avant de rejoindre parallèlement les ateliers artistiques – théâtre et peinture – du Créahm. L’artiste affectionne particulièrement le travail des couleurs vives au moyen d’acrylique ou de feutres, un médium qui lui permet de renforcer la netteté et la précision de son trait. L’artiste cerne en effet ses motifs d'un contour régulier. Elle possède en outre un sens singulier de la composition qui induit une impression d'activité ininterrompue. La diversité des sujets et des thèmes qu’elle aborde témoigne de sa curiosité, de son imaginaire fécond et de son tempérament enjoué. Chacune des œuvres de Nicole Daiwaille est en effet porteuse d'histoires et de merveilleux. A l'image d'un théâtre de la vie heureuse, elles sont peuplées de personnages souriants que l’artiste prend plaisir à mettre en scène dans des compositions souvent audacieuses. Depuis 1983, elle participe à de nombreuses expositions collectives en Belgique et à l'étranger. Elle s’implique également dans des projets tels que la conception et réalisation d’une douche thaïlandaise en 1992 pour le spectacle « Meurtre à Bangkok » produit par le Créahm, en 1995 la réalisation d’une fresque monumentale pour la Maison de la Poésie à Amay.