GONZALEZ Paloma (E)

GONZALEZ Paloma (E)

1966.

Depuis 1989, elle fréquente les ateliers arts plastiques du Créahm à Bruxelles.
Acquisition dans la collection : 2008.

C'est à la suite d’un stage d'été que Paloma Gonzalez intègre les ateliers du Créahm à Bruxelles, tous ayant été séduits par ses compositions abstraites proches du vitrail. Coloriste dans l'âme, elle donne consciencieusement naissance à une galerie de portraits singuliers où la palette chromatique joue un rôle primordial. Très féminine, elle aime à offrir à ses proches de petits présents tels que des vernis à ongles ou des bijoux de pacotilles. Elle pratique également la broderie et le tricot, mais ce qui l'anime davantage encore c'est la résolution de jeux dans les grilles des magazines.
Parmi le choix foisonnant de sujets que lui offrent les médias, Paloma Gonzalez ne sélectionne pour ses portraits que les physiques qu'elle trouve beaux. Ce qui lui apparaît comme séduisant relève plus du grimaçant, sans pour autant être empreint d'agressivité. Elle déforme ses tops models en leur conférant des déformations anatomiques étonnantes. Supportés par de petits bustes étroits, leurs visages, démesurément grands, s'imposent au regard. D'œuvre en œuvre, de portrait en portrait, ses « idéales beautés » s'affichent sur un « blue screen », livrant une infinie variation de tonalité azur, et structuré d’un réseau linéaire. Pour défiler sur la scène du théâtre de Paloma Gonzalez, les modèles s'affichent souvent vêtus de costumes à motifs losangiques rappelant l'Arclecchino de la Commedia dell'Arte.