HEFFINCK Hendrik (B)

HEFFINCK Hendrik (B)

1965, Oudenaarde.

Depuis 1994, il fréquente l’atelier artistique De Zandberg à Harelbeke.
Acquisition dans la collection : 2002.

Hendrik Heffinck passe sa jeunesse dans l'environnement rural d'Anzegem, nourri de valeurs traditionnelles et de conceptions catholiques ancestrales. Adolescent, il consacre déjà tout son temps libre à dénicher dans les journaux et magazines des images « indécentes » de mannequins en lingerie fine mais aussi de madones, de figures du Christ et d’enfants, de clochers d'église – représentations qu'il intègre ensuite dans des collages. Il dessine et bricole énormément autour de ses trois thématiques de prédilection : la femme, les enfants et la religion. Son arrivée au sein de l'atelier artistique De Zandberg marque un changement capital : il dispose dorénavant d’un espace de travail personnel. Il poursuit sa production de collages sur lesquels il appose dorénavant de la peinture. A partir de 1998, il se concentre sur la production d'œuvres en trois dimensions et ce, essentiellement, au moyen de trouvailles qu'il déniche dans le grenier ou dans le jardin de son habitation. Tout matériel est susceptible de susciter sa curiosité et par conséquent de venir encombrer son atelier, déjà tapissé d'images, avant d'être transmuté dans ses assemblages et installations. Tout comme dans ses précédents collages, la peinture joue ici un rôle capital : l’artiste enduit, le plus souvent, ses compositions d'une épaisse couche de rouge, blanc ou brun – ses trois couleurs de base. Par ailleurs, le processus de liaison entre les éléments est important : Hendrik Heffinck expérimente ; il fixe et agglomère avec tout ce qu'il trouve, indifférent à l'efficacité de son liant, et laisse les systèmes de fixation visibles. Ses créations possèdent une dimension brutale, sauvage mais aussi frêle et fragile. Dans son processus, ses œuvres ne sont jamais finies : l’artiste les fignole, les transforme, selon l’espace qu’elles occupent, l’humeur ou le gré du jour. Ce travail spécifique sur l’espace, l’artiste l’a notamment mis en œuvre lors de sa collaboration avec Frédéric Gaillard à l’occasion de la résidence d’artiste organisée pour le projet « Autour de la marge » à Bruges en 2002. Elément capital, Hendrik Heffinck titre ses productions. Soulignant le fait qu'il construit des œuvres d'art, il utilise systématiquement le terme « kunst » dans la dénomination de ses œuvres.