MANO Massimo (I)

MANO Massimo (I)

1959, Milan.

De 1996 à 1999, il fréquente l’atelier artistique Adriano e Michele à San Colombano al Lambro.
Depuis 2000, il travaille chez lui tout en restant actif au sein de l’atelier Adriano e Michele .
Acquisition dans la collection : 2006.

L’œuvre de Massimo Mano témoigne d’une nette prédilection pour la figuration anthropomorphe. En effet, l’artiste, sans relâche, représente à l’aide de quelques traits synthétiques des visages humains stylisés qu’il qualifie – malgré leur schématisation extrême – d’autoportraits. Si le pastel sur papier de couleur est sa technique favorite, c’est surtout sa rapidité d’exécution combinée à un mode de création en séquences répétitives – comportant quelquefois plusieurs dizaines de dessins – qui définissent au mieux son oeuvre. De plus, son approche de la composition présente de nombreuses mutations. Ainsi l'agencement des formes est-il parfois marqué par une densité extrême de traits articulés en cercles concentriques. Ce type d'exécution peut – en fonction de son état d’esprit – s’orienter vers une nette simplification de la ligne associée à une mise en valeur de la profondeur ou vers une synthèse présentant un tracé compact et schématique combiné à un rendu plus prononcé du volume.